La Vie de Saint-Exupéry
René Delange
Éditions du Seuil, Paris 1948

NOTE DES ÉDITEURS

Saint-Exupéry a mêlé sa vie a son œuvre. Le livre que voici s'est donc interdit ait maximum la paraphase des confidences que Saint-Exupéry nous avait consenties et qu'il eût été vain de redire après lui et moins bien.

Pour le retrouver, lui qui attachait un si haut prix au commerce des hommes, on l'a cherché vivant dans la mémoire de ceux qui l'ont connu. Notre gratitude va donc, en tout premier lieu, à Monsieur René Delange qui a su rejoindre tant de témoins dispersés et, avec les scrupules du biographe, a recueilli et confronté leurs souvenirs, et en a établi le récit ordonné.

Et nous remercions encore tous ceux qui se sont prêtés à cette enquête et y ont répondit, avec des notes, des anecdotes, des documents jusqu'ici celés : Madame J.-M. de Saint-Exupéry, Madame Henri Guillaumet, Mademoiselle Adrienne Monnier, Messieurs Roger Beaucaire, Michel Bertin, Général Chassin, G. Courtin, Didier Daurat, Général Gelée, Arthur Honegger, docteur Lebeau, Commandant Jean Leleu, Jean Lucas, Jacques Meyer, Henri de Ségogne, R. P. du Rivait, M. Vanier.

Les deux derniers livres qu'il a écrits, Saint-Exupéry les a dédiés à Monsieur Léon Werth : Le Petit Prince, offert « à Léon Werth enfant » et cette Lettre à un Otage qu'il envoya, d'un autre continent, à son ami prisonnier du silence et de la peine. Depuis a paru Citadelle, ébauche d'une œuvre dont tous deux avaient souvent discuté. Que Monsieur Léon Werth ait accepté de poursuivre un moment devant nous ce dialogue et de nous introduire quelque peu au mystère de cette amitié, nous lui en restons profondément reconnaissants.


Return